Une agriculture urbaine !


Le verger-maraîcher s’invite en ville !

 

A la suite d’un voyage en Belgique, Sébastien a ramené ce concept dans ses valises. Les premières expériences ont déjà 10 ans et 7 projets sont toujours en cours dans la zone périurbaine de Bruxelles.

Tout commence par un contrat d’abonnement avec engagement annuel entre un maraîcher et environ 150 abonné(e)s susceptibles d’être accueillis sur la parcelle de « la Ruelle », dans le quartier de la Roseraie.

  • Les maraîchers s’occuperont de cultiver une offre variée de légumes, plantes aromatiques et fruits de saison pour la consommation personnelle des abonné(e)s. « Passionnés par la diversité des légumes, nous mettrons notre curiosité au service de la recherche de légumes savoureux, avec cette intime conviction que chaque personne mérite une alimentation de qualité, une alimentation réjouissante ! »
  • L’abonné(e) se charge de les cueillir pendant toute la saison, pour sa propre consommation. Dans le respect de la charte associative et du contrat d’engagement, l’accès est libre pour l’abonné(e) qui passe quand il le souhaite sur la parcelle. La cueillette s’organise sur les consignes du maraîcher qui signale par des drapeaux de couleur les parcelles accessibles (vert) et non accessibles à la récolte (rouge). En fonction du calendrier des récoltes, un mail hebdomadaire est envoyé précisant les quantités récoltables limites pour un partage équitable entre tou(te)s les abonné(e)s. La libre cueillette permettra aux cueilleur-citadins de satisfaire leur besoin de nature et de contact avec le vivant !

 

Un aménagement de l’espace en agroforesterie permettra à terme de compléter l’offre potagère par des fruits. agroforesterie

Les plantations de haies et d’arbres fruitiers seront réalisées par les maraîchers en partenariat avec l’association AGGRADE (Laura BOUSSERONDE et Maxime ROUAULT). Cette dernière a pour objectif de participer à la régénération de la biodiversité des espaces naturels et cultivés par la plantation, la restauration et l’entretien de haies, arbustes et arbres fruitiers.

Ce nouveau mode de production, associant légumes et arbres fruitiers, fera l’objet d’un suivi agronomique en partenariat avec Agrocampus Ouest Angers, école d’ingénieurs en horticulture et paysage, qui sera mené par la référente Pascale GUILLERMIN, et le Lycée Agricole Angers Le Fresne.

L’objectif est de collecter des données visant à étudier le fonctionnement de parcelles conduites en agroforesterie (« le verger-maraîcher ») afin de produire de nouvelles connaissances à destination du milieu professionnel. Dans cette optique, Agrocampus Ouest s’est positionné sur l’appel d’offre de la Région intitulé « CLES »10 (Co-construction Ligérienne pour l’Émergence des Savoirs) avec divers partenaires dont la Ferme du Clos Frémur.

C’est en pleine ville qu’on écrit les plus belles pages sur la campagne !

Jules Renard

Un projet innovant… >>>


Les plus +++

logo_document

La parcelle en 2025

logo_document

Plan de plantation

 

 

 

 

 

Exemples d’expériences belges francophones :

http://www.chantdescailles.be/

http://www.champdespossibles.be/